Intro

De quoi s’agit-il ici ? Pas d’un site d’information, puisque nul journaliste n’en a écrit une ligne (sauf citations bien sûr), mais de celui d’un attaché de presse, essentiellement occupé par le cinéma, et travaillant à Paris. En gros, on est ici à l’étape d’avant dans la chaîne, l’attaché de presse (désolé pour vous qui savez, mais je vous assure que vous n’êtes pas si nombreux, la plupart du temps quand j’ai bien expliqué mon job, on me répond : “et alors, tu écris pour quel journal ?”), étant celui qui frappe à la porte des journalistes les bras encombrés de films, d’artistes ou de politiciens comme un vrp d’aspirateurs ou de bibles…
Là où le web rend les choses un peu plus floues, c’est qu’en étant ouvert à tous les vents, le contenu de ce site est aussi bien accessible au public qu’à la presse : la moindre des choses était sans doute de préciser ici à celui-là que ces informations sont brutes, non encore polies par celle-ci.
Bienvenue !
Jean-Bernard Emery
CinePressContact, site ouvert en janvier 2007.

> si vous souhaitez recevoir nos communiqués, cliquez ici

homme-sandwich

Actu

Le 38e Festival Cinéma d’Alès – Itinérances se déroulera du 20 au 29 mars 2020. Au programme, plus de 200 films, dont une large sélection internationale de longs métrages inédits, en avant-première ou réédités, avec notamment un focus sur trois films, rares et récemment restaurés, de Moshé Mizrahi (1931 - 2018) : Le Client de la morte saison, Les Stances à Sophie, et Une jeunesse.
 Parmi les nombreux invités attendus à Alès, citons Jackie Berroyer, à qui a été proposée une carte blanche ;  la comédienne, réalisatrice et productrice Julie Gayet pour une carte blanche également ; le réalisateur Yves Jeuland (Le Président, Les Gens du Monde…), à qui un hommage sera rendu ; l'écrivain et réalisateur Vincent Ravalec à l'occasion des 20 ans des éditions Au Diable Vauvert ; Samuel Blumenfeld, grand reporter au Monde et écrivain ; Tabaimo, artiste japonaise, autrice de l’affiche de cette 38e édition du festival ou encore l’association Mille Visages, qui œuvre à rendre les métiers du cinéma accessibles aux jeunes qui en sont éloignés.
Un jury réunissant Irène Jacob, Jackie Berroyer, GiedRé et Maxime Roy devra départager 9 films de court métrage francophones, projetés au début du festival, samedi 21 et dimanche 22 mars. Le palmarès de cette compétition sera dévoilé dimanche 22 mars.

Ajouté le 25-02-2020

Pour la première fois de son histoire, le Festival international du court métrage de Clermont-Ferrand, dont la 42e édition s'est achevée le 8 février 2020, a franchi le cap des 170 000 entrées.

Voir le palmarès.

Ajouté le 25-02-2020

Vous pouvez feuilleter ICI les 250 pages du catalogue du 42e Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand (31 janvier  > 8 février 2020).

Ajouté le 27-01-2020

L'équipe du Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand remettra un Vercingétorix d'honneur au franc-tireur surdoué Olivier Smolders, le 31 janvier 2020, en ouverture de la 42e édition du festival. Huit films, une expo photo, une rencontre avec le public : le cinéaste belge, également membre du jury international, sera au cœur de la manifestation. Télécharger une présentation des grandes lignes de Clermont 2020.

Contact Presse

 

Ajouté le 09-01-2020

La 7e édition de War On Screen, festival international de cinéma, s'est achevée dimanche 6 octobre à Châlons-en-Champagne (Marne). Le jury de la compétition de longs métrages, présidé par Seamus Murphy, a décerné son Grand Prix à For Sama, film britannique de Waad Al-Khateab et Edward Watts, également récompensé par le Prix du public. Le Prix de la mise en scène est revenu à Papicha, de la réalisatrice algérienne Mounia Meddour et le jury a remis une mention spéciale à Monos, film colombien d'Alejandro Landes. Le Prix de la Presse a été attribué à Camille, de Boris Lojkine (France / République centrafricaine) et le Prix du jury étudiant à Papicha. Vous trouverez également ci-dessous le palmarès de la compétition de courts métrages. War on Screen 2019, marqué notamment par la présence de Mike Leigh, Bertrand Tavernier et Atiq Rahimi, a réuni un peu plus de 19000 spectateurs.

Palmarès

* Compétition internationale de longs métrages *

Grand Prix du jury international :

For Sama (Waad al-Kateab et Edward Watts / Royaume-Uni / 2019 / 100’)

Prix de la mise en scène du jury international :
Papicha (Mounia Meddour / Algérie, France, Belgique / 2019 / 105’)

Mention spéciale du jury international :
Monos (Alejandro Landes / Colombie / 2019 / 102’)

Prix du public  :
For Sama (Waad al-Kateab et Edward Watts / Royaume-Uni / 2019 / 100’)

Prix du jury presse :
Camille (Boris Lojkine / France, République centrafricaine / 2019 / 90’)

Prix du jury étudiant :
Papicha (Mounia Meddour / Algérie, France, Belgique / 2019 / 105’)

* Compétition internationale de courts métrages *

Prix du meilleur court métrage du jury lycéen :
Silence (Mahdi Borjian / Iran / 2018 / 10’)

Prix du public :
Excess Will Save Us (Morgane Dziurla-Petit / Suède / 2018 / 14’)

 

 

 

 

Ajouté le 08-10-2019